f y
^

Johan Caloz

Johan Caloz, Tatoueur Suisso-Colombien – StudioA46

Studio A46, Salon de tatouage, Montreux

Totalement autodidacte, passionné d’art visuel depuis son plus jeune âge, c’est en 1997 qu’il intègre les beaux Arts à Sierre, actuellement appelé (ECAV) puis s’ adonne à l’illustration à l’Ecole d’arts Contemporains (EPAC). Durant cette période, il s’essaie à diverses disciplines alliant dessin académique, peinture, sculpture, graphisme et photographie.

Ses influences sont très hétéroclites (Frida, Giger, Banksy, Filip Leu…). il puise son inspirationdans les mouvements artistiques tels que le pointillisme, Graffiti, symbolisme mais aussi l’artprécolombien, oriental et japonais.

Sa rencontre avec le tatouage se fait lors d’un long séjour en Amérique du Sud en 2003 où ilacquière ses premières machines et fait ses premières armes .

De retour en suisse il travail dur et fort de son expérience, il ouvre son Salon “ Fighting Spirit Tattoo“à Lausanne en 2010.

Suite à une opportunité professionnelle, il reprend la route et décide de déposer ces bagages sur Paris travaillant notamment chez Clin’ink.

Début 2016, il tombe sous le charme de l’association LoftA46 basée à Montreux et des activités auxquelles elle s’adonne (photographie, sculpture, musique, concert, galerie d’art, co-working, booking).C’est donc tout naturellement, qu’il entreprend une collaboration et devient, début 2017, le tatoueur résident de l’association.

Ses domaines de prédilection sont: Lettering, Blackwork, dotwork, Traditionnel, Néotrad, Mehndi.

 

Share